Startseite > Blogroll > 1914-2014: Die Kirche bleibt absolutistisch und autoritär – Figaro

1914-2014: Die Kirche bleibt absolutistisch und autoritär – Figaro

1914-2014: Die Kirche bleibt absolutistisch und autoritär – Figaro

L’Église déclare la guerre au tango.  (1914) – Figaro
Article paru dans le Figaro du 10 janvier 1914.

IL Y A CENT ANS DANS LE FIGARO – Tous les week-ends, Le Figaro explore ses archives de l’année 1914. Dans la semaine du 10 au 17 janvier, l’Église catholique interdit à ses fidèles de pratiquer cette danse «gravement offensante pour la pudeur».

La Semaine religieuse du diocèse de Dijon publiera demain, 11 janvier 1914, un mandement par lequel l’évêque de Dijon condamne en termes sévères le tango, qu’il qualifie de «mode empruntée aux vachers de Buenos-Ayres».Nous nous élevons contre cette danse, ajoute le prélat, au nom de la dignité humaine, de la morale et de la religion. Ces abus sont réprouvés déjà par la bonne société des divers pays. Nous avons la

ferme assurance qu’ils ne seront pas acceptés par les familles sérieuses de la Côte-d’Or. La Semaine religieuse du diocèse d’Arras publiera également demain un mandement de l’évêque d’Arras condamnant le tango comme un divertissement dangereux, interdit aux fidèles.  Mgr Chesnelong, archevêque de Sens, interdit aussi le tango à ses fidèles. Un avis publié dans la Semaine religieuse de Sens et d’Auxerre estime que cette danse est redoutable aux âmes chrétiennes.  ….

Grèce: il se moque d’un prêtre, 10 mois ferme  (2014) – Figaro

Un Grec a été condamné à dix mois de prison pour avoir créé sur le réseau social Facebook une page destinée à se moquer d’un prêtre respecté de la communauté orthodoxe décédé en 1994.

L.Mazzolino, Beschneidung Christi, Det.Filippos Loizos, 28 ans, a été reconnu coupable de blasphème et d’insulte à la religion pour avoir joué sur les mots et comparé le père Paisios à un plat traditionnel à base de pâtes. „Il se contentait de faire de la satire dans le pays qui a donné naissance à la satire“, a commenté l’avocat du prévenu, Yorgos Kleftodimos. „Jamais et en aucun cas, il n’a insulté l’Eglise orthodoxe“.

Le père Paisios était admiré pour ses enseignements spirituels et certains fidèles lui accordaient des pouvoirs de prophétie. Filippos Loizos a fait appel de la sanction. Son interpellation, en 2012, avait provoqué les protestations de plusieurs milliers d’internautes grecs sur Facebook.

  1. Es gibt noch keine Kommentare.
  1. 22/01/2014 um 11:16

Answer- Antwort - reponse - risposta

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

%d Bloggern gefällt das: